wild rosen.

Forum bazar
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Fiche de Diana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nicolens



Messages : 23
Points : 45
Date d'inscription : 14/05/2017

MessageSujet: Fiche de Diana   Lun 26 Juin - 21:28


   
Diana Athéna Hemingway

   
And the tears come streaming down your face When you lose something you can't replace When you love someone but it goes to waste Could it be worse Lights will guide you home And ignite your bones And I will try to fix you --------------------- ✹

   

Informations personnage


    Nom : Hemingway, le nom de ma famille adoptive, qui m'a vu grandir et que j'adore.
    Prénoms : Diana Athéna, les deux seules choses que je n'ai jamais eu de ma mère biologique
    Date et lieu de naissance : 8 novembre 1991 à Munich, d'après ce que j'ai pu lire sur mon fichier de naissance
    Age : 25 ans
    Nationalité : Américaine, comme ma famille adoptive
    Origines : Je ne les connais pas. A moins que "fille issue d'un viol" compte comme une origine ?
    Orientation sexuelle : Je me suis longtemps cru comme hétérosexuelle, mais je suis en réalité bisexuelle, avec une attirance de plus en plus forte pour la gente féminine
    Statut civil : Célibataire
    Vie sexuelle :  Fidèle en couple, mais, quand je suis célibataire, je préfère les sex-friends au relation d'un soir, aimant la stabilité.
    Statut social : Mes parents adoptifs me considèrent comme leur propre ville autant que je les considère comme mes parents. J'ai donc une vie sans problème d'argents, même si ma liberté m'oblige à préférer me débrouiller moi-même
   Profession(s) : Photographe, mais il m'arrive aussi de vendre quelques peintures
    Diplôme(s) : J'ai arrêté mes études à Columbia en cours de cursus, ne supportant plus le manque de liberté d'une salle de classe
   Année de fin d'études : Au milieu de l'année scolaire 2014-2015
    Quartier de résidence : Greenwich Village
   Type de logement : Loft moderne
    Avec qui vis-tu ? : Braelynn
   Date d'arrivée à NY : Tellement jeune que tu ne t'en souviens plus
   Dans quelles villes as-tu déjà vécu ? : J'ai beaucoup voyagé aux Etats-Unis ces derniers mois, mais jamais assez longtemps dans une ville pour dire que j'y ai vraiment vécu
   As-tu de la famille à NY ? : Toute ma famille adoptive, et notamment mon frère Anton et ma soeur Stella. J'ai aussi toute la famille des Vanderbilt. Quant à ma famille biologique, je ne sais pas si elle est présente dans la Grosse Pomme, mais je ne la recherche pas pour autant, bien heureuse avec les Hemingway
   

Cinq défauts et cinq qualités

J'ai toujours considéré que j'avais beaucoup plus de défauts que je ne pouvais avoir de qualité. Je pense surtout que cela est dû à un manque de confiance en moi plutôt important, car j'ai toujours du mal à croire en ce que je peux être. Il faut dire que j'ai beaucoup de mal à faire confiance aux autres, sauf à certaines personnes. Je sais aussi que je suis quelqu'un qui n'est pas du tout sérieuse au niveau des études et du travail, et que je suis quelqu'un de libre, ce que je vois comme une qualité, ce qui n'est pas forcément le cas de mes parents. Le soir, même si j'aime m'amuser et que je suis fétarde, je crois que j'ai une trop forte tendance à m'attacher auprès des personnes qui ne le mérite pas. Je suis aussi du genre casse-cou, n'ayant peur de quasiment rien et toujours prête à tout pour prendre les meilleurs photos possibles. Je suis surtout fidèle en amitié et en amour, mais aussi rancunière. Je déteste que l'on me fasse souffrir et je le fais très souvent payer sans avoir peur de possibles conséquences. Ce sont mes qualités et mes défauts les plus importants à mes yeux. Malgré tout, je pense que je peux également dire que je suis discrète, extravertie, ouverte sur le monde, un peu mauvaise langue parfois, et je ris facilement, peut-être trop parfois vu la qualité de certaines blagues de Cléo ...
   

Autres signes particuliers

Je suis quelqu'un de natures très discrètes, et je n'ai pas beaucoup de signes. Je n'ai longtemps eu que des boucles d'oreilles qui sont toujours restées assez sobres, ainsi qu'un papillon au niveau de ma clavicule gauche. A mon retour de l'île, je me suis fait tatoué le chiffre 120 sur le poignet droit, étant droitière, pour me rappeler à chaque fois que j'écris ou que je prends une photo le nombre de jours que j'ai eu sur cette île déserte
   

   

   
❝ Ma vie, mes choix

   
❝ Derrière mon écran


    Prénom : Nicolas
    Pseudo : Nico'
    Age : 19 ans
    Pays /région : Nord Pas de Calais 
    Etudes/Travail :  Etudiant en Histoire
    Avatar choisi : Anett Griffel :coeur: 
    Type de personnage : Banque de liens
    Staff référent (si multicompte ou changement) : Eya ma marraine :coeur:
    Comment es-tu arrivé là ? : Top-site (a)
    Avis sur le forum :  Toujours aussi :bave: En plus y'a du rouge dans le design cette fois-ci :bave: :bave:
    Code à remplir :
   
   Réserver son avatar (après validation et si pv ou scénario)
   

Code:
<pris>Anett Griffel</pris> <a href="http://www.good-morning-america.org/t17618-on-reve-tous-d-etre-sur-une-ile-deserte-pendant-des-mois-sauf-quand-on-y-est-contraint" class="COLO">✖</a> <a href="http://www.good-morning-america.org/t15672-soeurs-1-2-libres">Diana A. Hemingway</a>
   Réserver votre nom et prénom OBLIGATOIREMENT
   
Code:
<center><div class="LESCODES">[b]PRÉNOM[/b] : Diana
    [b]NOM[/b] : Hemingway
    </div></center>
   


   
Il est maintenant temps pour vous de choisir un groupe. Nous vous donnons rendez-vous sur l'annexe des groupes pour en apprendre plus sur les groupes disponible sur GMA.

   Vous avez le choix entre deux groupes.


   Choix n°1 : Times Square
   Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? Diana est quelqu'un qui adore faire la fête et qui ne se prend généralement pas la tête, se moquant totalement des conséquences de certaines de ces actions. Elle ne dors que très peu la nuit, préférant sortir et draguer. Times Square représente la façade "nuit" de Diana

   Choix n°2 : Broadway
   Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? Diana est une personne qui adore la photographie et qui n'espère qu'une seule et unique chose : pouvoir un jour être reconnu et avoir sa propre expo de photos. Elle considère la photographie comme de l'art également, c'est pour cela qu'elle voit Broadway comme un très bon endroit. C'est la façade "jour" de Diana
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicolens



Messages : 23
Points : 45
Date d'inscription : 14/05/2017

MessageSujet: Re: Fiche de Diana   Lun 26 Juin - 21:28


   
   
❝ Bref, vie de merde.

   
Je ne connais quasiment rien de ma famille biologique. Les seules choses que j’ai pu savoir proviennent de mon dossier d’adoption, quand mes parents ont décidé qu’il était temps que j’apprenne la vérité. Je sais uniquement que je suis le fruit, le résultat, le seul souvenir du viol qu’a fait mon père sur ma mère, et que celle-ci n’a pas voulu me garder à cause de cela. C’est une raison que je comprends totalement, et c’est pour cela que je n’ai jamais eu vraiment ressenti l’envie ou le besoin de retrouver ma famille biologique. Je ne veux pas raviver à ma mère de mauvais souvenirs. Si, par hasard, je devais un jour en apprendre un peu plus sur ma famille biologique, cela serait uniquement dû au hasard ou au fait que ma mère, ou un membre de sa famille, ait voulu prendre contact avec moi. Ce qui est sûr en tout cas, c’est que je suis une Hemingway depuis ma plus tendre enfance, et que je ne remercierai jamais assez mes parents de m’avoir offert la vie que j’ai eu. Je suis la plus âgée de cette fratrie, et j’essaye toujours de faire en sorte que cela se passe pour le mieux avec Anton et Stella.

Oh, bien entendu, j’ai eu beaucoup de conflits pendant mon enfance, que ce soit avec Anton ou avec mes parents. Cela a commencé quand ils ont décidé de nous changer tous les trois d’école, pour nous mettre dans une école privée. Je n’ai jamais compris la raison de ce changement. Je savais juste que tous les autres enfants s’en prenaient à Anton, mais je n’ai jamais compris ni jamais su pourquoi. Malgré tout, j’avais mes amies dans cette école, et j’avais tout fait pour que mes parents puissent me laisser dans cet école. Mais rien n’y avait fait. J’avais alors refusé de parler avec Anton pendant plusieurs jours. C’était la première fois que nous nous disputions, et ça ne serait pas la dernière. Nous nous réconcilions cependant à chaque fois, comme lors de cette première dispute où je lui avais donné un carré de la tablette de chocolat que j’avais dans les mains, avant de le prendre dans mes bras. J’adorais peut-être le chocolat, mais j’aimais encore plus mon frère.

Les choses se sont compliquées au fur et à mesure des années, notamment entre la high school et l’université. Je n’ai jamais aimé l’école, je déteste rester assise derrière une table à écouter les paroles qu’un professeur récite de la même manière d’année en année. Je préfère de loin bouger et découvrir le monde de ma propre façon. J’étais une artiste, j’avais besoin de prendre des photos ou de peindre de temps en temps. A la high school, j’avais beaucoup séché les cours, peut-être même beaucoup trop. Je faisais un peu “tâche” à ce niveau là chez les Hemingway, car, à mon grand désespoir, Anton et Stella étaient des acharnés de travail. Ma mère avait de très nombreuses fois essayé de me faire travailler de force, mais elle avait arrêté du jour au lendemain. Je crois qu’elle avait fini par comprendre que cela ne servait à rien avec moi, que j’étais différent de Stella et d’Anton. C’était peut-être biologique. Après tout, pour que mon concepteur paternel décide de violer des femmes, c’est qu’il ne devait pas être très doué en cours. En tout cas, j’avais eu mon diplôme de justesse, mais je m’en moquais. J’avais tout simplement l’intention d’arrêter mes études. Je ne vous raconte pas le drame que ça avait fait quand j’avais annoncé cela à ma famille. Je crois que mon père aurait pu me tuer ! Après des jours, et même des semaines de négociations, j’avais finalement accepté de suivre des cours de photographies. La photographie était une passion depuis que j’étais petite. Je me souviens encore des cris de joies qui avaient résonné dans le salon à Noël quand on m’avait donné mon premier appareil photo. Il était toujours à mes côtés, mais sur une étagère maintenant, pour me rappeler de la plus belle chose que l’on ne m’a jamais offerte. Maintenant, je ne me promène plus sans mon appareil photo, toujours prête à pouvoir prendre un cliché à n’importe quel moment de la journée. Cependant, les cours, une nouvelle fois, m’ont rapidement désintéressé. A quoi bon regarder des photos projetées par un vidéoprojecteur, quand on peut voir ces mêmes photos sur Internet ou qu’on peut même les prendre soi-même ? Je m’étais remis alors à sécher complètement les cours, avant de finalement abandonner définitivement. Cette fois, mes parents avaient protesté au départ, avant de finalement accepter ma décision. Ma vie changeait à ce moment-là, ne passant quasiment plus de temps chez moi, où je me disputais de plus en plus avec Anton. La journée, je marchais dans les rues de New York pour prendre des photos, et la nuit, je sortais avec boîte avec Cléo, draguant tout ce qui bougeait, sans aucune retenue.

Cléo … Ma meilleure amie. Dire que tout cela a commencé de la manière la plus étrange qui soit. On aurait pu croire que nous étions destinées à devenir des ennemies l’une pour l’autre, et cela avait été tout le contraire. On dit souvent que l’on ne finit que très rarement sa vie avec son premier amour, mais celui-là restera toujours dans mon coeur. Non pas pour ce qu’il est, car, autant le dire franchement, c’est un salop doublé d’un gros con. Mais plutôt pour ce qu’il a rapporté, car il m’a rapporté Cléo au moment où je le faisais disparaître de ma vie. Je me souviendrais toujours de ce moment. Celui où j’avais ouvert la porte, voyant la jeune femme devant moi, m’expliquer la situation. J’avais eu du mal à la croire, mais je m’étais fait une raison, notamment en voyant la montre qu’elle portait et qui était identique à la mienne. Cette montre que nous avions toujours et qui nous rappelle tout ce que nous avons vécu au cours de notre vie. Nous en avons vécu toutes les deux des épreuves, notamment la dernière, mais nous étions toujours resté ensemble, sans jamais douter de l’autre. Après avoir quitté mon premier amour, j’avais changé mes habitudes, ne pensant plus que je serais capable de trouver l’amour un jour … Jusqu’à ce que je rencontre Will.

Il faut cependant que je vous parle de l’épisode le plus traumatisant de ma vie, et de celle de Cléo également. Ayant beaucoup d’argents malgré l’absence de job, j’avais proposé à ma meilleure amie de faire une croisière à Noël pour partir sur des îles chaudes et paradisiaques. Nous n’avons cependant jamais vu cela, car le bateau a eu un problème technique et nous avons dû aller sur des embarcations de sauvetages. J’étais sur le même bateau que Cléo, avec d’autres personnes. Je ne tenais la main de ma meilleure amie, n’étant pas rassuré par la situation. Le bateau a cependant été emporté par les courants et les vagues, allant même jusqu’à se retourner. Je n’ai jamais revu les autres personnes étants avec nous le bateau de secours, mais nous nous étions retrouvés sur une île déserte avec Cléo. Nous y sommes restées pendant près de 4 mois, jusqu’à ce que l’on finisse par nous retrouver, à notre plus grand bonheur. Pendant ce temps, nous nous étions serrées les coudes, même si cela avait été très difficile. Le manque de nourriture et la chaleur étaient terribles, et j’avais bien cru que j’allais finir par mourir sur cette plage. Je pense, pour vous dire franchement, que nous n’aurions pas pu tenir un mois de plus. Les premiers jours, je pensais à Will, à mes amis, à Anton, à Stella. Mais, au fur et à mesure, j’oubliais tout cela, et je ne pensais plus qu’à ma propre survie et à celle de Cléo, ma compagnon de galère. Je me sentais tellement coupable de cela, car c’était à cause de mon idée que nous nous retrouvions ici. Heureusement, nous nous en étions toutes les deux sorties, sans de grandes conséquences mise à part quelques problèmes physiques.

Cette expérience avait été très traumatisante, et, à notre retour à New York, j’étais resté quelques semaines dans le domicile familial à reprendre des forces et à revoir Anton, Stella et tous les autres. Une fois que j’avais fait cela, j’avais décidé d’utiliser mon compte en banque plutôt fourni pour voyager autour des Etats-Unis, voulant profiter de la vie que j’avais cru perdre sur cette île. Cela me permettait également de retrouver une solitude que j’avais quasiment sur cette île, supportant d’un seul coup assez mal le bruit ambiant de New York. C’était également une occasion pour prendre des photos de paysage que je n’avais encore jamais eu l’occasion de prendre. J’étais resté plusieurs mois à voyager, sans jamais réussir à m’installer définitivement dans une ville. Je finissais par comprendre que la seule ville où je pouvais aller était New York, et j’y retournais donc en ce début du mois de novembre, juste après la tempête qui avait légèrement ravagé une partie de la ville, prête pour de nouvelles aventures, après cette mise au point sur ma vie que j’avais eu l’occasion de faire.

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fiche de Diana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fiche d'identité] Feodora Raspakov
» [Fiche] Fairy Tail
» [Fiche] Code Geass
» [fiche]Bleach
» [Fiche] judoBoy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
wild rosen. :: Fiche terminée-
Sauter vers: